LA MATIERE HADRONIQUE DU TOUT-UN

La Force Unifiée Toute-Une & la Particule Tout-Est-Dieu

 

Par Ananda M.Bosman

18-26 mars 2006 - mise à jour août 2006

 

Tous droits réservés ã2006 ANANDA et ATON VASE DA

 

« Cela qui est au cœur de chaque particule est la totalité de ce qui est connu en tant que Tout-Un ».

- Emmanuel, pour le Groupe de Lucinges, aôut 1990

 

Traduction d‘extraits :

 

Depuis la première publication de ce manuscrit en mars, le professeur Rogero Santilli a étonné le monde scientifique par son annonce en mai 2006 de la découverte inédite d'une particule hadronique fondamentale entièrement nouvelle, qui est la toute première particule fondamentale jamais détectée avec un FONCTIONNEMENT HYPERDIMENSIONNEL. En d’autres termes, LA particule fondamentale à l'origine de tous les atomes et éléments baptisée Ethérion, dont la nature permanente et les caractéristiques sont multidimensionnelles, des caractéristiques hyperdimensionnelles apparaissant axiomatiquement de par leurs mesures physiques de 3ème dimension.

C’EST LA TOUTE PREMIERE FOIS que la découverte objective d’une octave multiple de cordes dimensionnelles ont été détectées en tant que caractéristiques invariantes fondamentales de la matière fondamentale. Cet Ethérion-Hadron hyperdimensionnel est à la base de toute matière, de tous les éléments, de toutes les forces, et présente les caractéristiques axiomatiques d’une hyper intelligence – la particule fondamentale à la base de toute conscience et prise de conscience cognitive.

 

CETTE DECOUVERTE QUI CHANGE LA REALITE a un impact énorme sur qui nous sommes en tant qu’espèce cognitive et révise complètement la nature de l’univers et du multivers dont nous semblons être les citoyens. La réalité, le soi, notre source, notre nature, ce pourquoi nous sommes là et vers où nous allons, est maintenant en métamorphose complète, dont l'apothéose de la révision s'étend au-delà de l'étendue de toute philosophie, religion, science, cosmologie, métaphysique, école des mystères de l'arcane et paradigme ethno-culturel quels qu'ils soient.

De concert avec cette annonce, notre collègue direct en mécanique hadronique le professeur Erik Trell a publié le premier article scientifique démontrant que l’ADN vivant dynamique, qui opère AU SEIN DE la biologie (et non pas observé mort et disséqué dans un laboratoire, ou think tank sur les génomes, bien loin de l’état de la dynamique de vie) fonctionne sans aucun doute selon les hypermathématiques (mécanique hadronique) d’une structure morphologique d’au moins 8 dimensions (octonienne).

 

En effet, l’ADN vivant de nos corps fonctionne dans des hyperdimensions, incluant l'hyper-temporalité (voyage dans le temps) et les symétries géométriques multidimensionnelles (nous explorons dans cet article les recherches préliminaires d'Eric Trell, antérieures à cette annonce). Cela confirme nos modèles intergéométriques de l'hélice d'ADN in-vivo (modélisées informatiquement et non présentés officiellement, dont certains déjà avant le nouveau millénaire). Cela implique que notre biologie extérieure est une construction, et une ombre holographique tridimensionnelle d'un code génétique dynamique hyperdimensionnel, fonctionnant selon les principes  invariants de la mécanique hadronique (transcendant les principes variants de la physique moderne antérieure).

"Nous vous suggérons d’effectuer vos propres recherches et de contribuer grâce à votre propre vision créatrice et unique, avant de tirer des conclusions quant aux informations publiées ici.

 

Il s’agit d’explorations non dogmatiques d’idées créatrices dans le respect de la liberté de pensée, un art sémantique ."