Dans les écrits proto-védiques (Rg Védas et scripts et scellés Sarasvati/Indus), on trace le portrait des Manus apparaissant dans notre monde dans des Corps de Lumière dorés hadroniques, ensemble avec d’autres races Extra-Terrestres, en tant que source à la base de la civilisation : science, agriculture, astronomie, biologie, médecine et alchimie, mathématiques et géométrie avancées, arts chamaniques et yogiques neurocibernétiques, architecture et géomancie, psychologie archétypale, ainsi que science génétique et physique atomique (tout cela étant parfaitement documenté avec des exemples dans notre ouvrage The Manu : An Omni-Dimensional Artifact At The Genesis Of History) – à la génèse de l’histoire de notre monde.

Salvana-Emmanuel est clairement décrit dans la culture de la vallée de la rivière Sarasvati en tant que Salhvana (les chercheurs de la vallée de l’Indus et de la rivière Sarasvati orthographient le nom avec un H supplémentaire). Et tout comme les Emmanuels disent qu’il y a 12 Salvanas, il y a 12 Manu-Salhvana « Porteurs des Eaux de la Vie » représentés sur les sceaux de la vallée de la rivière Sarasvati.

L’alchimie de l’élixir Soma (Aquae Vita du Verseau) a été déclenchée en moi grâce à l’instruction mantique de Salvana en 1992, décrivant les éléments spécifiques à explorer, en utilisant le numen descriptif de Soma… l’élixir Védique des Eaux de la Vie. En découvrant seulement 10 ans plus tard Salhvana en tant que l’un des auteurs sacrés (Ma-Numineux) de plusieurs hymnes sur le Soma dans le 9ème livre des Rg Védas, tel qu’indiqué dans les annexes Anukramanis.

Les cultures de la vallée de l’Indus et de la rivière Sarasvati décrivent que les corps des Salhvanas sont de la Lumière Complètement dorée, de l’Akasha qui ne brûle pas, ou de l’Ether primordial (SaRaVaKasAKayAm).

Des milliers d’années plus tard lorsque les cultures de la vallée de l’Indus et de la rivière Sarasvati se sont fondues dans la période Védique, la nomenclature du génome noumenon de Salhvana dégénère étymologiquement en Savarna, en tant que Satya Manu-Savarna.

En découvrant cela 17 ans après mes profonds contacts avec Salvana-Emmanuel, incluant des manifestations physiques de cet Ultra-Terrestre, nous avons été passionné de découvrir le nom de Salhvana en archéologie et enthousiaste de remarquer que l’Encyclopedia Britanica dresse le portrait de Salhvana dans sa forme Védique tardive de Manu-Savarna, comme étant le 4ème Omega-Manu : (SatyAManu), pour notre époque actuelle.

En faisant appel à des comparaisons scripturales rigoureuses entre les Védas et les communications d’Emmanuel, nous avons pu identifier implicitement que les attributs des caractéristiques génomatiques de Manu-Emmanuel sont axiomatiquement identiques à celles de Manu Vaivasvata-Vivasvan, le 4ème Alpha Manu (Rta-Manu), au cœur des 7 iso-paires Alpha-Oméga (Sapta-Manu). Dont l’encyclopedia britanica dit qu’il s’agit du progéniteur de toutes les races humaines, dans cet univers local selon les Védas.

"Nous vous suggérons d’effectuer vos propres recherches et de contribuer grâce à votre propre vision créatrice et unique, avant de tirer des conclusions quant aux informations publiées ici.

 

Il s’agit d’explorations non dogmatiques d’idées créatrices dans le respect de la liberté de pensée, un art sémantique ."