Copyright © 1994 & 1995 By Ananda ®

 

LE VORTEXIJAH

Une Introduction au Champ de Propulsion

du Vaisseau Spatial du Corps de Lumière

par Ananda Bosman

Notre corps est un pentagramme, maintenu par un champ électromagnétique et bulle de gravité à modèles vorticulaires scalaires d’électrogravité. Ce champ est non seulement un vortex d'attraction, mais aussi un vortex avec de nombreux vortex plus petits à l'intérieur, un dénommé Vortexijah. Des vortex dans des vortex.ux vortex pluspusp scalaiare 

Ce champ est en rotation constante en fonction de la vitesse :

  • des électrons de notre corps et de la vitesse de rotation qui maintient la planète ;
  • des électrons et protons dans l’atome ;
  • de la vitesse des photons ou particules de lumière formant nos corps et la planète, et voyageant à une vitesse de 23 diamètres terrestres par seconde;
  • des positroneums (anti-matière), à 144 000 minutes d’arc par seconde de grille terrestre ;
  • des particules sub-atomiques, telles les neutrinos et sous-neutrinos en contre rotation ;
  • des gravitons et gluons, en ce qui concerne le corps gravitationnel dans le potentiel scalaire infini qu’est le Vaisseau Spatial ;
  • jusqu’aux particules supraluminiques plus rapides que la lumière, telles les images vivantes que sont les muons ; les deltons à champ unifié ; et les particules de conscience pure que nous appelons thothons, formées par des Particules Thot ou « Thotickles », également connues en tant que Tachyons. Elles se présentent en formation de 5 particules de conscience, avec 4 points et le milieu d’un tétraèdre sur le plan géométrique.

 

Le spectre électromagnétique est le miroir rivière entre les octaves inférieures, en tant que champ de communication de transport de traversée, il maintient en animation les échos personnifiés des octaves supérieures plus rapides que la lumière par rapport à cette dimension, grâce au véhicule Vortexijah d'Electrogravité Virtuel, un Nid du Graal Morphogénétique de Cohérence Supraconductrice.

Il se trouve que le tétraèdre correspond à la géométrie des champs magnétiques planétaires, lorsque appliqué à l’ensemble des planètes du système solaire. Des remontées géologiques ou autres remontées d’énergie anormales ayant lieu au niveau des vertex tétraédriques à 19°5 de latitude Nord et Sud : de la tache rouge géante de Jupiter, la tâche bleue sur Neptune, jusqu'aux volcans de Mars, Vénus et volcans d'Hawai toujours actifs sur Terre.

On sait que la géométrie du tétraèdre affecte la météo, les plaques tectoniques, et les processus biologiques intrinsèques de notre biologie, dont les sous-composants essentiels reposent en grande partie sur cette géométrie.

 

Superpeinture de 1994, fractale de la création figée en pliage hex 3D cubique. Un modèle de ce qu’il nous faut dégivrer.


Nous avons fait des expériences pour mesurer le champ d’électrogravité autour du corps. Toutes les personnes testées jusqu’ici présentent l’ensemble de la dynamique des rotations autour de leurs corps, y compris le Vaisseau Spatial, bien que de manière très atténuée pour beaucoup d’entre elles, c’est là comme une statue, un écho de la technologie interne autrefois pleinement éveillée dans l’homme Christique interdimensionnel.

Le champ d’électrogravité du Vaisseau Spatial est déphasé de 180° par rapport à tous les champs électromagnétiques, avec une charge nulle et une masse nulle, puisqu’il est le générateur de tous les photons et électrons qui sont masse et charge, en tant que lumière piégée dans la gravité, des ondes lumineuses qui se mordent la queue.

Ce processus de cristallisation cubique résulte du son primaire du Vortexijah du vide hyperspatial, qui dispose les alphabets de gravité sous forme de cubes, en permettant aux vortex du son primaire de donner naissance à de la lumière et des électrons, de sorte que la matière naît. Les ondes du Vortexijah d’électro et magnéto gravité positive et négative présentent une plage de fréquence nulle, jusqu’à des fréquences d’électrons, et la vitesse de la lumière et des harmoniques adjacentes, pour aller jusqu’aux fréquences supraluminiques, jusqu’à la fréquence infinie de pur Thot (pensée). C’est le chef d’orchestre guide-d’ondes du Soi d’Unité pour l’ensemble des sept corps. En observant la vitesse de rotation de notre champ, rappelons-nous que la perception des milli et micro secondes est créée par des neurotransmetteurs « psychoactifs », tels la sérotonine et la tryptophane dans notre cerveau, il s’agit de l’écho d’un processus qui nous fait disséquer la perspective d’unité de toutes les formes d’ondes en temps.

En photographiant notre champ Vortexijah, à un nano-instant statique, nous observons qu’il présente le contour d’un hexagramme avec une rotation complète de 360°, lequel maintient notre pentagramme (c’est le secret de l’alchimie).

Il s’agit de la carte de l’alphabet cubique adopté par tous les champs magnétiques et électromagnétiques, via les six solides de Platon, lesquels sont sans aucune exception de véritables interacteurs du cube.

Le contour de l’hexagramme est une représentation en deux dimensions de deux tétraèdres imbriqués (cube stellaire), inclinés de 90°. C’est également l’image de l’empreinte de 6ème dimension de la formation des nuages au pôle nord de Saturne.

Le pur Vortexijah, en tant que véhicule d’électrogravité, n’est pas piégé dans la cristallisation cubique, et son champ sonore UV de vide hyperspatial vorticulaire en contre-rotation est un pré-cube constant affranchi des limitations de longueur-largeur et hauteur. C’est l’intergéométrie de la création et au-delà.

C’est la TROMPète de la Coupe du Graal du Soi Christique d’Unité, pour la création et le maintien de l’ensemble des 7 corps, à partir du Milieu. Tout comme le vert émeraude, de l’arc-en-ciel, attire de manière égale la lumière vers la lumière solaire harmonique singulière, et répartit la lumière solaire cohérente entre chacune des 6 autres couleurs, de manière égale – en élevant la diversité à l’unité, et l’unité à la diversité. En équilibrant, la voie du Milieu d’Amour Compassion Embrassant Toutes les Perspectives : une répartition égale dans l’Unité de la connaissance que tous sont un, et qu’au-delà, Tout Est Dieu.

L’un des deux tétraèdres pré-cubiques d’électrogravité est le tri-prisme du spectre des formes d’ondes “physiques” de notre corps, personnifié par la lumière polarisée en lévo-rotation en biologie (acides aminés L), maintenu par sept différentes intensités de rotation des sept principaux plexus énergétiques nerveux, qui alimentent les sept principales glandes endocrines.

Cela donne naissance à une grille sonore et lumineuse en cascade cubique infinie, des miroirs hexagonaux cubiques à l’intérieur de miroirs hexagonaux cubiques. C’est accompli simplement à partir du son ultraviolet de l’ADN du vide de l’hyper espace, car lorsqu’un tétraèdre tourne à 10 000 révolutions par minute, il se duplique en une roue diamant. Ce tri-prisme diversifie notre Corps d’Unité du Soi d’Unité, en tant que Corps de Lumière d’Unité, dans la troisième dimension holographique de maintien coloré, tout comme un prisme fait tourner les photons (particules de lumière) dans un rayon solaire selon sept angles d’inclinaison, que nous observons en tant que couleurs du spectre dénommé arc-en-ciel.

Cela est accompli pour les trois premiers corps : la matière, le plasma et les ions, et les photons. C’est le tétraèdre virtuel côté mère du spectre – toute couleur est une interaction entre la lumière et le Vide. Le Soi d’Unité est de la Lumière Thoton Père de Vitesse Infinie, et Mère d’Unité de vitesse nulle Vide/Tao/Ku.

Le Soi d’Unité est également leur enfant : Lumière d’Unité/Vide Tao, qui est l’animateur via le Vortexijah “vert émeraude”. On comprend peut-être MAINTENANT pourquoi le Vortexijah représente la carte de l’ensemble des géométries de vitesse de rotation et dynamiques sonores possibles pour l’ensemble des sept corps. C’est une Clé d’Unité pour le Corps du Christ d’Unité.

 

Le tétraèdre virtuel pour les 3 premiers corps, ou prisme tri-pyramidal, est en lévo-rotation avec les acides aminés : un plan en rotation polarisée de gauche à droite, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. 

Tous les blocs constitutifs de notre corps sont en lévo-rotation, à partir des quatre lettres de la vie C, O, H, N, ayant une polarisation des protons vers la gauche, et formant les 20 lettres de l’alphabet des acides aminés, lesquels écrivent quant à eux des milliers et des milliers de pages de protéines dans le livre de nos cellules vivantes.

Tout cela est formé par de la lumière polarisée dans un plan en rotation dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, tout comme les octaves visibles de la galaxie sont en rotation dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, et les planètes autour du soleil, et les électrons autour du noyau de l’atome. Cela représente en outre le Cristal Virtuel de la rotation de gauche de l’électron.

 

Ce prisme tétraédrique, est partiellement en rotation en fonction de la vitesse de maintien de l’électron, tournant autour du cœur, avec un axe vertical de la colonne vertébrale et les chakras.

Dans "The Vortex of Life", Lawrence Edwards analyse le ventricule gauche des 7 couches du muscle cardiaque. Nous présentons ici l’animation des 7 champs toroïdaux en tant que laser, sur la base du travail de pionnier de notre collègue Dan Winter.

 

Plus les ondes sinusoïdales harmoniques d’amour (cohérence du rythme cardiaque ECG) émises à partir de l’électricité du cœur sont puissantes, plus la transduction de la Vitesse de Rotation Virtuelle des pyramides tétraédriques est importante, et moins l’on est englué dans ses propres hologrammes synoptiques de mise à feu du cerveau, dans l’engluement de la modulation gravitationnelle de cette planète du fait que des formes-pensées à champ micro-magnétique intensifié sont spontanément amenées en création, à partir du vide de l’hyperespace, grâce aux passerelles harmoniques d’ondes à 8 hz EBF d’immuabilité, au milieu du cerveau.

Le deuxième miroir tétraédrique imbriqué, mis en cube de manière micro-instantanée, concerne le fait d’être le prisme du spectre des corps plus rapides que la lumière, au-delà des zones astrales bio-plasmiques de la troisième dimension du spectre coloré, mais représenté en anti-matière.

La carte de gravité des octaves et corps supraluminiques, mais cependant Virtuellement transformés au sein de notre miroir d’antimatière, et holographiquement dans tous nos cristaux de matière en dextro-relation.

De ce fait, ce prisme tétraédrique est en dextro-rotation : dans le sens des aiguilles d’une montre, en contre-rotation par rapport au prisme à pyramide tétraédrique “physique” Virtuel, où l’axe des deux va de la couronne à la base (voir schéma).

Dans le corps, cela représente la rotation vers la droite des positrons (anti matière), et l’apparente contre-rotation de droite du trou de l’électron, qui est le trou spatial pour les particules de conscience à champ unifié Thotons ou Thotickles.

On fait référence à cette rotation vers la droite comme étant le prisme tétraédrique de Lumière d’Unité-Père. Mais rappelons-nous que le Vortexijah est le véhicule du Vaisseau Spatial qui est l’union des deux. Il s’agit du caractère unique du 4ème plan et du corps du cœur : c’est le rassemblement de toutes les fréquences en sphère d’unité du Soi d’Unité et au-delà. Lorsque nous nous trinitisons et amenons notre conscience de manière égale dans :

  • la couronne du lotus à 1000hz/1000 pétales et le trou de vers au milieu du cerveau immuable à supraconnexion des deux lobes à 8hz d’EBF;
  • la base/hara et la force de vide du Chi, Ki, Prana, Ultraviolet, et Infrarouge (en 5 fréquences laser);
  • et dans les harmoniques du champ magnétique dans l’électricité du cœur via l’amour, grâce au “trou de vers” point zéro dans l’axe central des 7 couches du muscle cardiaque, qui génère le vide hyperspatial des battements du cœur,

Nous prenons ensuite le spectre de notre corps en l’alignant avec ces prismes (dynamiques de la loi triangulaire, en tant que portes vers, et en provenance de la Lumière de la conscience d’unité cohérente).  

En inspirant notre Soi d’Unité de pur Amour, de manière égale à travers ces 3 points : de la couronne vers le coeur, et de la base vers le coeur, le cœur devient le point focal, et le fondement de l’amour est éveillé.

De ce fait, les harmoniques, la cohérence de focalisation du laser, de l’Oeil/Moi du Christ singulier débute. Cela nous permet un accès conscient à notre champ de gravité du Vaisseau Spatial, et permet au Vortexijah transformateur de tourner plus vite.

En s’abandonnant ensuite à l’Amour Compassion du Créateur dans chaque cellule du corps et en tant que chacune d’elles, avec la Respiration Pulsée d’Unité (en respirant la Lumière Soma du milieu du cerveau, et la Manne Ki force de vie ultraviolette/infrarouge de la base/hara), alors la vitesse de l’amour est atteinte lors de la conjugaison de phase de nos champs « en temps réel ». En tant que première transformation de ce seuil harmonique de champ planétaire dimensionnel.

Ici, le son de rotation du Vortexijah dans la tête, et la note de base de la rotation du Vortexijah dans la base, sont amenés au cœur, et unis au silence de l’amour. Les deux tétraèdres sont en rotation à une vitesse telle qu’ils sont simultanément dans toutes les directions horizontales de leurs axes et roues.

 

L’amour entoure la circonférence du coeur simultanément, stabilisé à la fois en polarités de droite et de gauche, et le champ de gravité Vortexijah est ancré dans le son des cellules, commence à libérer les lignes de flux de gravité de la biologie afin d’être indépendantes des moments magnétiques des modulations de la grille Terrestre.

Cela arrive lorsque les deux hémisphères cérébraux fusionnent de manière extatique en supraconnexion faisant constamment l’amour. Où le métabolisme de l’ATP (Adenosine Triphosphate) en réaction à l’ADP, présente une danse de micro-ondes constante à travers les hémisphères cérébraux, en utilisant le pont arc-en-ciel du corps calleux, en communion avec les micro-ondes de la Terre et du cosmos.

C’est ainsi que le “trou de vers” micro magnétique Einstein-Rosenbridge est maintenu en permanence en tant que “univers dans la tête », à l’intérieur de la chambre sonique acoustique ou cathédrale des six principaux organes cérébraux : la pinéale, la pituitaire, l’hypothalamus, le thalamus, l’hippocampe, et l’Amygdale, qui forment la Grotte de Brahma.

Le Vaisseau Spatial Vortexijah est alors le portail harmonique vers la localité, permettant à l’énergie infinie du vide hyperspatial d’être moissonnée en création, à partir de la non-localité.

Rappelons-nous qu’un cm cube de vide de l’hyperespace représente autant d’énergie que la masse de tout l’univers connu. Nous sommes donc des co-créateurs en tant qu’Un avec Christ le Verbe, utilisant le langage ultraviolet du Verbe de l’ADN, rendu audible par les Somas libérés par notre glande Pinéale du 3ème œil, et l’Amrita Divinement supraconducteur.

“Où se recueillir en Mon Nom où Je Suis” a dit le Christ. Voici les deux polarités en interaction, créant une vitesse telle, qu’à l’endroit où elles se chevauchent (le corps), l’immuabilité s’éveille, de manière à éveiller la présence de Christ Je Suis.

Afin de mieux comprendre les implications de cela, le scientifique canadien John Hutchingson a démontré que lorsque deux ondes électromagnétiques d’une bobine Tesla sont en compétition l’une avec l’autre (en pratique, la contre-rotation via la trinitisation et les forces laser de l’amour), elles créent un point zéro en leur milieu.

Ici deux ondes scalaires stationnaires sont émises, ou réalisées en tant que déjà présentes, déphasées de 180° par rapport aux deux ondes EM. Ayant trouvé un passage harmonique à l’intérieur de ce champ cristallin cubique que nous appelons matière.

 

En mettant une cuillère dans ce point zéro, celle-ci est devenue du caoutchouc mou, lorsque les réseaux cristallins cubiques des métaux ont été libérés. Des objets de 64 kilos en lévitation dans l’air.

Imaginons les implications sur la reprogrammation biologique et le dégivrage de toutes les ondes lumineuses pour revenir au Son Primordial sans limites, au Regard d’Unité du Christ « Vert Emeraude » de vide hyperspatial.

Les extrapolations de l’imagination sont infinies quant aux possibilités et implications : mais la bi-localisation, la lévitation, la dématérialisation, le fait de traverser les murs, ont déjà été démontrés et filmés, avec les harmoniques sonores UV et les Somas actifs dans les cerveaux des psychiques, par les militaires soviétiques.

Le Vaisseau Spatial de Lumière Vortexijah est donc la voie technologique interne du Christ vers le Christ, inspirée par le Christ, en tant qu’Emmanuel. Tout comme lorsque les pôles magnétiques de la planète s’inversent (ou si vous courrez avec une assiette remplie d’eau et vous arrêtez brutalement, les pôles se déplacent dans le sens aller et retour un certain nombre de fois, tout comme le fait l’eau), le champ Vortexijah, lorsqu’il atteint la « vitesse de l’amour », devient indépendant et non enchaîné à l’engluement de la gravité et du flux du champ électromagnétique de la Terre. Le Vortexijah permet un décalage des pôles des champs adhérents qu’il a massés afin qu’ils se rappellent l’Unité supraconductrice en tant qu’un corps simultané, d’abord de 360° dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

 

En faisant tourner des gyroscopes dans le sens contraire des aiguilles d’une montre à vitesses s’accélérant, au Japon, ils sont devenus de plus en plus légers sans explication en physique….dans le champ du corps, cela amène la lumière de la biologie en direction de la bague d’alliance à Mi-Chemin du Vaisseau Spatial du corps de gravité, pour le mariage avec les corps supraluminiques. Cette phase est la dénommée Rotation du Véhicule Diamant, car cela ressemble à deux diamants imbriqués, dont la rotation dans le sens contraire des aiguilles d’une montre s’établit à près de 10 000 révolutions par minute (RPM), en donnant naissance à une contrepartie à 360° dans le sens des aiguilles d’une montre. En contre-rotation ensemble à des vitesses clé de transformation de 16 000 RPM, 32 000 RPM, 64 000 RPM, jusqu’au seuil de vitesse de transformation guidant vers le Soi d’Unité, créant la forme simplifiée du Vaisseau Spatial vue sur le schéma, et les modèles d’animations informatiques plus précis des diagrammes ultérieurs.

 

De ce fait, lors du processus d’indépendance, et avec un décalage des pôles verrouillé en phase, le Véhicule Diamant réplique un duplicata exact de lui-même : l’un tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, l’autre dans le sens contraire. Jusqu’à ce qu’ils atteignent le prochain seuil de vitesse de l’amour, où ils sont Uns.

 

De ce fait, ces deux polarités en contre-rotation sont unifiées en une stabilité immutable du Vaisseau Spatial en forme de Véhicule du Graal. Le champ Vortexijah, lors du processus d’unification via le passage prismatique en 4D, comme les transformations de Fourier, est donc passé par 4 transformations.

A ce stade, le Vaisseau Spatial étant un avec les cellules, il y a d’infinies possibilités quant à ce qu’il est possible de faire, en union avec le Soi Christique, à la frontière du monde 3D.

Mais comme nous explorons la voie d’unité vers le Soi d’Unité (en tant que générateur de la 8ème octave, ou octave nulle des sept corps, qui sont parfaitement non localisés dans quelque forme temporelle ou spatiale que ce soit, et sont l’Unité d’absolument toutes les expressions diversifiées telles la musique ou lumière), c’est le mariage des sept corps qui est requis.

Le corps physique étant maintenu dans un condensateur naturel, à peu près 3 pieds au-dessus de la tête (c’est là où notre oscilloscope spécialement préparé donne des signatures à empreintes individuelles d’ondes sinusoïdales d’EBF maximales grâce au docteur Callahan), l’autre se trouvant au niveau des pieds.

Ce condensateur est maintenu, en partie, par le Soi d’Unité, via le Vortex Pyramidal de la Colombe, la Lumière Conscience Thoton/Takyon descendante du 7ème corps, provenant de l’extrémité lumineuse Père d’Unité du Soi d’Unité. Imbriqué avec le Vortex Pyramidal du Phénix, en tant que Vortex Pyramidal manifestant le bleu électrique provenant de l’extrémité Tao du Soi d’Unité.

Lors de l’ampliPHIcation sonique supraconductrice par le Vortexijah, pour donner ce condensateur de gravité naturel, aux stades finaux de la transduction, le bout du bec de la Colombe, ou couronnement, perce le serpentin du temps et de l’espace, grâce aux racines de notre arbre de lumière, amour, et vie.

Afin que le Phénix, en tant que force de vie transformée ayant brulé l’espace et le temps, s’élève en tant que pyramide, dans son ascension en métamorphose, afin d’embrasser la Colombe, et être mariés ensemble via le cœur. Le couronnement de la Colombe perçant à travers jusqu’au Christ et le Phénix perçant à travers jusqu’au Christ 3 pieds au-dessus de la tête.

Ce mariage est accompli avec une répartition égale via l’unification des sept corps. Le Vaisseau Spatial du Corps de Lumière a une Coupe du Graal sur le sommet, et une Coupe du Graal sur le bas, avec l’Oeil du Christ au milieu.

En faisant tourner un disque plat dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, la manière dont les forces électromagnétiques circulent autour du disque correspond à la forme d’un beignet toroïdal. Mais si le disque possède un effet de lentille, comme c’est le cas pour le Vaisseau Spatial, alors les forces électromagnétiques sont focalisées vers un point singulier de focalisation de gravité, un moyen accomplis de manière similaire par les danseurs de pluie Amérindiens, qui dansent dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, et créent un point focal de gravité plus haut dans le ciel, lequel attire la condensation, et la précipitation, de sorte qu’il en résulte des nuages et de la pluie.

Du fait que le Vortexijah a un effet de lentille sur le haut et le bas, en tournant, il créerait deux points de focalisation de gravité, au niveau des pieds, et 3 pieds au-dessus de la tête. La propulsion du Vaisseau Spatial, comme nous l’avons vu, repose entièrement sur la respiration pulsée d’unité en trinitisation. C’est la clé pour la mise à feu de l’unité. La coupe du Graal au sommet contient le Soma Christos la Sustentation de Lumière d’Unité du Christ, différente des Somas de la biologie cristallisée et du zéro, en ce qu’il s’agit de la Lumière Consciente du Christ.

La coupe du Graal à la base contient la Manne Christos, la pure Vie du Christ. Lorsque nous inspirons les deux ensemble dans le cœur, ils fusionnent en tant que Christos Somanas ouvrant le singulier Oeil/Moi du Christ, où le regard de l’amour, qui est singulier, transforme toutes choses en Elles-mêmes.

Cela fait tourner le Vaisseau Spatial du Graal stabilisé dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Plus la propulsion de la respiration pulsée d’unité trinitaire est forte, plus le Somana ouvre l’Oeil/Moi du Christ, et plus le Vaisseau Spatial tourne vite, et plus les deux points de focalisation de gravité parviennent à l’éveil Divin, libérant le condensateur du corps des spectres EBF de cet horizon évènementiel planétaire.

Plus les rotations sont rapides, plus il y a d’immuabilité en réalisant que Dieu Est Nous, en tant que chaque cellule. Plus l’immuabilité et les rotations sont intenses, plus l’extrémité opposée du Vaisseau Spatial, tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, descend vers le bas à partir du seuil plus rapide que la lumière du quatrième corps de gravité, représentant les corps conscients de champ unifié supralumineux.

En s’unissant, elles mettent à feu la fusion des sept dans le Corps Arc-en-Ciel. Le Vortexijah est alors la bague d’alliance qui marie le ciel et la terre, ce qui est supralumineux avec ce qui est lumineux et sous-lumineux.

Lorsque ces deux extrémités du Vaisseau Spatial du quatrième plan se rencontrent, elles créent l’intermédiaire par rapport à la vitesse de l’amour, la fusion entre les directions finales de gauche, droite, avant, arrière des polarités étant unies dans le silence de l’amour. Et les deux points de focalisation de gravité sont devenus le bec de la colombe éclatant en Christ, et le bec du phénix éclatant en Christ.

A ce stade, six transformations ont été accomplies, et l’Oeil/Moi du Christ a transformé chaque cellule en Lui/Elle-même. Cette immuabilité absolue, et amour absolu, frontal, arrière et de chaque côté, ne peut pas prendre un autre chemin sauf celui à la rencontre du Christ sur Terre grâce à la Colombe, et du Christ dans les cieux grâce au Phénix.

En s’abandonnant à chaque direction en tant que rien d’autre que l’Amour Compassion de Tout Est Dieu, s’abandonnant à Soi-même, s’abandonnant à Soi-même en tant que Tout Est Dieu, le Vaisseau Spatial Vorxtexijah d’énergie supraluminique, et Vaisseau Spatial Vortexijah d’énergie physique (dans l’union absolue du silence de l’amour) peuvent seulement tourner d’une seule manière : avec la circonférence de l’amour effectuant une rotation tête par-dessus pieds 360°, en tant que septième rotation.

Lorsque cela s’accélère, en abandonnant chaque direction du soi en tant que pur amour du Créateur, l’Unité des Unités du Tout-Un; au moment de la rotation critique, la compression du silence de l’amour étant en expansion pour manger toute musique en unité, un véhicule duplicatat d’Harmonique supérieure en contre-rotation arrive pour équilibrer la polarité. Il en résulte que tout le corps est entouré par une bulle d’amour pur dans toutes les directions simultanément, l’amour étant le langage entre toutes les dimensions. Né à l’image de l’amour, le véhicule lotus n’est pas lié par l’engluement du jugement séparatif comme le dit Emmanuel : « le Temps c’est du jugement en action ». Le passeport c’est l’amour, le moyen de l’obtenir c’est Emmanuel : Dieu Avec Nous « Le Créateur et Moi sommes Uns », en s’abandonnant à l’Unité de l’Amour du Créateur en tant que chaque cellule de notre corps et être. Nous ne sommes jamais séparés de l’amour du Créateur. Les seigneurs du jugement créent seulement cette illusion. La Sur-âme a été atteinte grâce à la 8ème rotation en convergence avec la 7ème à la vitesse de l’amour, pour une relocalisation dans la 4ème dimension du spectre coloré, la dimension de l’amour en tant que chakra du cœur du corps de l’univers, avec la relation holographique vert émeraude avec le Christ universel qui génère le corps universel (je suis sûr que vous allez pouvoir y arriver à partir de là). La quatrième dimension, c’est quand le côté gauche touche le côté droit, l’avant touchant l’arrière, et le haut touchant le bas. Le Vaisseau Spatial du Corps de Lumière Vortexijah montre exactement comme cela se passe via la trinitisation, et l’unité de l’amour, en s’abandonnant à chaque partie de soi en tant que Christ. Voici donc une Clé d’Unité vers le Tout-Un.

Ananda enseigne le Corps de Lumière Vortexijah dans le cadre de sa formation Corps Diamant.

 

http://www.aton432hz.info/VORTEXIJAH.html 

"Nous vous suggérons d’effectuer vos propres recherches et de contribuer grâce à votre propre vision créatrice et unique, avant de tirer des conclusions quant aux informations publiées ici.

 

Il s’agit d’explorations non dogmatiques d’idées créatrices dans le respect de la liberté de pensée, un art sémantique ."